résidence secondaire : un investissement pour l’avenir

Investir dans une résidence secondaire est une solution choisie par de plus en plus de français, notamment grâce aux prix bas et aux taux d’intérêt avantageux.

Bien réfléchir avant l’achat

L’achat d’une résidence secondaire représente tout d’abord un plaisir, le choix d’une maison allant être habitée par les propriétaires. Mais elle est également un véritable placement qui profitera aux enfants car il s’agit d’un apport au patrimoine familiale qui se transmettra.

Un contexte favorable

Les prix de l’immobilier n’ont eu de cesse de chuter au cours des dernières années et sont actuellement assez stables. Les opportunités sont nombreuses et les acheteurs en sous effectif, cette situation permettra de dénicher plus facilement des propriétés intéressantes et de négocier plus facilement.
Autre facteur important à prendre en compte, les taux d’intérêts sont bas ce qui représente une très bonne situation pour souscrire un crédit immobilier. Cette situation permet ainsi d’emprunter à « faible taux » et de gagner du pouvoir d’achat.

Connaître le régime fiscal de la résidence secondaire

Le régime fiscal d’une résidence secondaire est moins avantageux que celui d’une résidence principale :

– Absence de crédit d’impôt attaché à l’achat d’une résidence principale
– Absence de crédit d’impôt en faveur du développement durable
– Absence de décote sur la valeur du logement pour le calcul de l’Impôt Sur la Fortune
– Absence d’exonération de plus-value de cession.

La plus-value réalisée lors de la revente de la résidence secondaire sera également imposable à moins que vous soyez propriétaires du logement depuis plus de 30 ans. Également bon à savoir, la résidence secondaire est soumis à certaines taxes locales (taxe foncière sur les propriétés bâties, taxe d’habitation, taxe d’enlèvement des ordures ménagères).

La majorité des compagnies proposent des clauses spéciales résidences secondaires dans leurs contrats pour l’assurance habitation. Ces dernières auront tendance à demander plus de garanties et une prime plus élevée que pour une résidence principale à cause des risques de vol (occupation occasionnelle du logement). Il est cependant possible de diminuer le coût de l’assurance en appliquant les exigences des compagnies au niveau de la sécurité (alarmes, vidéosurveillance…).

Louer votre résidence secondaire

Il est tout à fait possible voire recommandé de louer sa résidence secondaire. Les vacanciers à la recherche de maisons au bord de la mer ou à la campagne sont nombreux et ils recherchent surtout des maisons individuelles en bon état avec terrasse et cheminée. Il est possible de la louer sur de longues périodes (6 mois/ an) ou de courts séjours afin d’augmenter les revenus de location et le taux de remplissage.

Il faut cependant faire attention au moment de la réservation à la signature du contrat avec la souscription d’une garantie complémentaire à la multirisque habitation et le montant de la caution. Aussi bien faire l’état au début et à la fin du séjour.

La résidence de tourisme propose une alternative intéressante puisqu’elle permet d’acquérir de l’immobilier touristique, percevoir des loyers mais aussi profiter soi-même de son logement quelques semaines dans l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *